Révélez votre Puissance Intérieure

creuser-motifs-actions

Le Poker est une forme de développement personnel

Dans mon article précédent, « CROYEZ EN VOS REVES VOUS EN AVEZ LE POTENTIEL », j’ai montré combien je crois en la richesse du poker comme activité de développement personnel. Combien il permet de se réaliser, d’évoluer vers une version de soi-même d’un autre niveau, de développer des qualités mentales et stratégiques transférables à tous les domaines de sa vie. En cela il est formateur et épanouissant. En cela il a une puissance d’élévation.

Le poker permet également de réaliser d’autres rêves. Plus matériels ce coup-ci: amélioration de la vie pour soi et son entourage, voyages, rencontres, liberté financière, indépendance…

L’ensemble est prometteur. Réaliser ses rêves tout en se réalisant. Joli programme !

Ce tableau se voudrait presque trop idyllique et trompeur s’il omettait de parler d’un point essentiel : la dose d’efforts, de sacrifices et de préparation importante qu’il nécessite pour sa pleine réalisation. L’adage « on n’a rien sans rien » trouve toute sa place ici.  Je l’ai converti par le mantra suivant « tout sommet mérite ses efforts » qui me parle davantage.

poker-developpement-personnel

Accepter la dualité plaisir/souffrance

En effet, on ne peut gravir l’Everest sans connaître la peur, la fatigue et la souffrance. Il faut s’y préparer. Tout comme on ne peut jouer au poker, avec de belles ambitions, sans traverser des zones de turbulences aigues qui peuvent nous mettre à terre…

Il nous faudra sortir de notre zone de confort et traverser des émotions qui seront parfois agréables et parfois désagréables. C’est une polarité qu’il faut accepter et à laquelle il faut se préparer. L’ignorer c’est se mettre en danger. Refuser et se plaindre de la variance par exemple, est une illustration d’une perception déséquilibrée de cette polarité que l’on va devoir vivre. C’est un non-sens qui conduit souvent à de lourdes déceptions, frustrations puis, in fine, au tilt, avec son lot de dégâts collatéraux…

 

Posez l’intention

Quand on perçoit l’étendue complète de l’aventure poker, avec ses côtés agréables et ceux qui le sont moins, voire pas du tout, vient alors un moment important. Une étape cruciale. Celle de la décision ! Est-on prêt à embrasser toutes les facettes d’un poker ambitieux ? Est-on prêt à sortir de sa zone de confort et évoluer ? Est-on prêt à faire des erreurs, vivre des échecs et se relever pour avancer ? Est-on prêt à souffrir et se dépasser ? Posez-vous ces questions. Vous avez le choix. La vie est faîtes de choix.

forger-son-destin

Et de ce choix conscient et éclairé va découler toute la suite de l’aventure.

Les situations délicates vont prendre du sens. Celui de s’imbriquer dans un tableau plus large, dans lequel elles ont leur place et sont nécessaires pour faire de l’exploit final quelque chose de grandiose et qui nous aura fait évoluer !   Réaliser ses rêves tout en se réalisant. C’est la promesse d’une aventure. C’est la promesse de vivre avec passion et de vibrer. Cela nécessite forcément des challenges, des obstacles et des difficultés.

Si l’on croit être prêt pour ce beau défi, c’est le moment de s’engager. De prendre la décision ferme d’atteindre notre propre Everest poker. D’affirmer que, quoiqu’il arrive, on se donnera à 100% pour atteindre notre sommet. C’est un moment important et que l’on doit faire émotionnellement. Pas uniquement avec notre mental, mais avec toutes nos tripes ! Car nous sommes avant tout des êtres émotionnels. Et c’est de cette émotion que l’on tirera notre plus grande puissance.

C’est cette décision profonde qui forgera notre discipline et notre destinée pokeristique.

Prenez le temps d’y réfléchir car c’est une étape importante. Il est coutume de dire que tout part d’une décision ! Faites une pause, et pensez à un défi qui vous tient à cœur. Visualisez l’ensemble de la route qui vous y mène, avec ses embûches, obstacles et moments de joie. Et demandez-vous si vous êtes préparé à vivre ça ? Sincèrement. Si vous êtes prêt aux sacrifices et aux souffrances pour toucher votre Graal ?

Si c’est le cas, engagez-vous, auprès de vous-même, et également auprès d’un proche. Vous allez vivre une aventure palpitante et qui vous emmènera tutoyer vos limites, qu’il faudra alors repousser. Votre engagement sera déterminant pour votre persévérance. Posez cette intention forte au plus profond de vous-même et autorisez-vous à vivre le projet qui vous fait vibrer et rêver aujourd’hui. C’est le point de départ de votre voyage.

Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave, cela viendra peut-être plus tard, ou peut-être pas. Vous trouverez surement une voie qui vous conviendra mieux. C’est d’ailleurs l’essentiel.

Une fois cette étape cruciale franchie, vous allez me dire, « Lolo, on fait comment maintenant ? ».

 

Le Pourquoi ?

Je vais vous répondre que ce n’est pas la bonne question qu’il faut se poser. Le comment ne vient que plus tard. La question cruciale est : pourquoi ?

definir-son-pourquoi-poker

Cette magnifique citation de Friedrich W. Nietzsche « Quiconque possède un pourquoi assez fort peut supporter presque n’importe quel comment ! » Illustre parfaitement mon propos.

Ce qui vous permettra de transcender les difficultés et de vous relever face au chaos du poker ne sont pas vos stratégies, mais vos motifs d’action. Ce ne sont pas vos différents plans sur la comète à moyen ou long terme mais votre motivation, qu’elle soit intrinsèque ou extrinsèque d’ailleurs. Ce sont les raisons qui vous poussent à agir qui vous donneront la force et le courage d’aller au bout de votre aventure.

Tony Robbins, le célèbre conférencier américain, considère ces raisons d’agir comme les pieds d’une table qui supporte votre réalisation. Plus ces pieds sont nombreux et imposants, plus votre table sera solide et pourra supporter un énorme projet (Tony Robbins, les onze lois de la réussite, 2014). C’est une belle métaphore inspirante. Ces « pourquoi ? » vont vous donner le véritable fuel de motivation nécessaire à vous dépasser et mettre de l’ordre dans le chaos du poker.

C’est d’ailleurs ce même « pourquoi ? » qui a permis à Buster Douglas d’être le premier boxeur à mettre KO Mike Tyson. L’histoire est belle et tragique à la fois.

Au 1er round, c’est lui qui a été mis à terre, mais il a été sauvé par le gong alors qu’il était compté. Les rounds suivants n’ont été alors qu’un pilonnage en règle de notre futur vainqueur. Pourtant il a résisté, résisté et encore résisté. Et c’est alors qu’il porta une attaque à laquelle Mike Tyson ne s’attendait pas. Personne n’avait été capable jusqu’alors de tenir face à la fougue de « Iron Mike ».

Mais le pourquoi de Buster douglas était plus fort que les coups qu’il encaissait. Et ce pourquoi lui permis de mettre KO son adversaire. Les journalistes n’en revenaient pas et lui ont demandé comment il avait fait pour supporter tout ça et finir par gagner le combat ? Il leur répondit que sa maman disait à tout le monde qu’il serait le premier à mettre Mike Tyson KO. Et elle est morte deux jours avant le combat. Et à la fin du 1er round, il dit s’être retrouvé face à un choix : celui de lâcher le combat devant la souffrance qu’il était en train de vivre, ou d’honorer sa maman et de tenir juste pour elle.

definir-son-pourquoi

Son « pourquoi » fut plus important que le KO infligé par Mike Tyson au 1er round. Tout comme notre « pourquoi » doit être plus important que le chaos dans lequel nous plongera le poker à un certain moment.

Identifier avec profondeur nos motivations devient, vous le comprenez, une étape essentielle dans le démarrage d’un long projet.

Creuser ses motifs d’action pour aller voir les leviers qui nous touchent profondément, émotionnellement, et nous donnent de l’énergie, du courage, de la résilience, est ce qui doit nous préoccuper une fois que l’on a pris notre décision.

Et ce que je constate très souvent auprès de mes étudiants du programme PMS, c’est que les « pourquoi » les plus puissants à long terme, ne sont pas ceux qui semblaient les plus évidents au premier égard.

 

Creusez vos motifs d’actions

Bien sûr que tous les joueurs sont intéressés par l’aspect financier du poker. Mais ce qui leur donne l’impulsion supplémentaire et ravive la flamme intérieure quand elle est en voie d’extinction est souvent un levier auquel ils ne s’attendaient pas au départ…

Par un travail spécifique sous forme de préparation neuro-émotionnelle, nous pouvons dépasser le champ du conscient pour atteindre un état plus subtil et profond : Le subconscient. Etymologiquement entre le conscient et l’inconscient, le subconscient est un état où nous avons accès à un langage particulier qui est celui de l’émotionnel. Et c’est par cette voie que nous pouvons identifier des motifs d’actions qui dépassent notre intellect, notre lobe frontal, mais touchent surtout notre cœur, notre corps et nos tripes. C’est lui qui nous fait dresser les poils et fait ressortir le lion en nous !

creuser-motifs-actions

C’est ce qui nous permet de faire des choses extraordinaires, insensées, et de rendre l’impossible possible…

Et à travers cette préparation neuro-émotionnelle, vous faites remonter à la conscience des images, des souvenirs, des mots, qui deviennent alors de véritables moteurs dans votre ascension. De véritables tremplins pour vous faire rebondir sur les bad-beats, sur la variance, et vous permettre de vous relever quand tout vous entraine au sol. Plus vous irez cherchez des motifs profondément dans votre monde intérieur, plus ils seront des leviers puissants pour votre monde extérieur.

Et dans ces moments-là, ce n’est pas de la logique qu’il faut injecter, pas tout de suite, mais surtout et avant tout, ce sont des déclencheurs émotionnels qu’il faut actionner. C’est une impulsion qui nous redonne immédiatement de l’énergie pour repartir au combat, du courage pour accepter les frustrations, de la force pour nous relever, dont nous avons besoin.

Des « pourquoi » puissants peuvent cela. Et plus vous serez connectés à eux, plus vous aurez créé des liens neuronaux vers ces raisons d’agir, plus ils auront un impact rapide et fort sur vous.

Prenez l’habitude de vous poser fréquemment des questions inspirantes de ce type : pourquoi vais-je me lancer dans une aventure de poker à ambitions ? Pourquoi vais-je m’infliger une discipline, une rigueur et de la souffrance ? Pourquoi vais-je me transcender et éprouver mes limites pour grandir ? Pourquoi est-ce important pour moi et mon entourage ?

Ces questions sont déjà un très bon début. Elles orientent notre focus sur des aspects essentiels qui nous serviront dans les moments difficiles. Elles nous permettent aussi de générer rapidement beaucoup de motivation et d’agir en vue de la réalisation de nos rêves. Mais en rester à un point de vue uniquement cognitif est limitatif. On peut faire beaucoup mieux.

Le Pouvoir des émotions

Agir avec une intention mentale est vecteur de sens et d’énergie. Agir avec une intention émotionnelle est vecteur de puissance ! Si vous arrivez à descendre suffisamment en profondeur en vous pour réveiller des raisons profondes d’agir, qui provoquent chez vous une décharge émotionnelle, vous aurez une motivation que vous n’avez jamais eu.

Les progrès en neurosciences montrent aujourd’hui que les fonctions cognitives du cerveau sont assujetties au bain neurochimique dans lequel il est immergé (Y-A.Thalmann, Apprenez à conduire votre cerveau, 2016). Et qu’une émotion va libérer un ensemble de neurotransmetteurs à même d’orienter la qualité de nos décisions. Si vous arrivez à vous connecter à un « pourquoi émotionnel », vous arriverez à prendre la décision de vous relever alors que votre mental voudrait lâcher…

Et dans le cadre des états de conscience modifiés, nous pouvons nous connecter à ces « pourquoi émotionnels ».  Nous pouvons aller rechercher dans notre subconscient les raisons qui nous ferons nous relever d’un bad run ou d’un KO comme Buster Douglas !

Cliquez ici pour laisser votre commentaire 0 commentaires

Laisser un Commentaire: